lundi 23 avril 2012

L'allaitement et moi !!!!

Au départ, je voulais vous parlez de l'éternelle débat qu'il y a entre les mamans allaitantes aux seins et allaitantes aux biberons. Mais au final je me suis dit que ça aller encore faire un gros débat et c'est pas mon but. Car pour moi le débat n'a pas lieu d’être, chaque maman est libre de faire comme elle le sent du moment qu'elle est heureuse avec le choix qu'elle a fait.
Donc j'ai décidé de vous parlez simplement de mon expérience personnelle a la place.

Quand je suis tombé enceinte, pour la première fois de ma vie je me suis posé la question de "comment j'allais nourrir ce bébé ?". Oui je n'y avais pas réfléchie avant vu que cette grossesse était une belle surprise.
ça commencé par l'avis de mon entourage famille, amie etc... que je n'ai absolument pas demandé d'ailleurs. Oui quand on tombe enceinte tout le monde nous dit ce qu'on doit faire ou ne pas faire. Alors j'ai eu le droit à faut absolument allaité au seins c'est meilleur etc et aussi l'allaitement au biberon c'est bien tu est libre et blabla ...
Et sincèrement ça ma gonflé que tout le monde me dise ce que je devais faire donc j'ai dit stop. Quand on commencé à me parler de ça, j’arrêtai tout de suite les gens en leurs disant que leur conseille ne m’intéressait pas que je ferais comme je le sentait.

Donc j'ai réfléchi à la question. Étant plutôt pudique je me suis vite dit que j'avais pas envie de sortir mes seins devant qui que soit mise a part Mister J. Et que forcément ça compliquerai un allaitement au seins. Et puis mon cher et tendre m'a aussi dit qu'il préféré le biberon pour pouvoir participé et aussi sûrement qu'il avait pas envie de partagé ses joujou à lui lol.

Alors ma décision était presque prise. Oui car j'avais décidé aussi de me laissé tenter par la tété de bienvenue. Et au final de prendre ma décision définitive au dernier moment selon comment je le sentirai.
Donc maintenant il suffisait d'attendre le moment venu.


A 6 mois et demi de grossesse j'ai eu une césarienne d'urgence (a cause d'une maladie dont je vous parlerai une autre fois). Un peu avant ma césarienne, on ma demandé comment je voulais pas allaité, sous le choc de tout ce qui m'arriver je n'avait pas repensé à ça. Donc j'ai répondu aux biberons sans en dire plus sur les réflexion que je mettait faites.

3 jours après ma césarienne, je suis parti à la rencontre de ma mini puce pour la première fois. Là j'ai découvert son univers et comment elle était nourri. Elle était nourri par une petite sonde qui allait directement dans son petit estomac avec du lait de femmes. Oui du lait donné par de généreuse mamans qui en on de trop (d'ailleurs je remercie 1000 fois les mamans qui font ces dons). Alors à se moment ça a fait tilt dans ma tête, on nourrissais ma fille avec du lait de femmes alors pourquoi pas plutôt avec le mien.

Le soir venu a la visite de la sage femme dans ma chambres je lui ai fait par de mon changement d'avis. Elle m'apporte quelques minutes plus tard un tire lait électrique et m'explique comment m'en servir.


Voila je commence a tiré mon lait, et la première récolte est loin d’être fructueuse. La sage femme m'explique que c'est normal c'est le début.
On commence donc a donné mon lait à ma fille, ainsi que celui de femmes pour complété ce que je ne produit pas.
5 jours après ma césarienne je sort de l’hôpital avec un tire lait prescrit. Je récupère mon tire lait et commence a tiré mon lait chez moi, pour l’emmener ensuite a l’hôpital quand je vais voir ma fille.
Les jours passes et j'ai toujours pas assez de lait pour pouvoir nourrir ma mini puce juste avec mon lait à moi.
Les puéricultrices qui s'occupe de ma fille en néonat me donnent plein d'astuces et de conseil pour augmenter ma production, mais rien ne marche.
Tous les jours, on met Loupiote au seins même si elle ne sait pas encore tété, pour essayer de favoriser la lactation.

Les jours continue de passé.Je n'ai pas de monté de lait et commence franchement a me sentir mal de pas avoir assez de lait pour ma fille, qui a pourtant de si petite quantité.
Les puéricultrice apprennent à loupiote a tété et maintenant quand je la met au seins elle essaye de tété.

Mais je n'ai toujours pas assez de lait, je désespère et commence a pleurer à chaque fois que je tire mon lait de voir de si petite quantité alors que ma puce en a besoin de toujours plus.
Après plusieurs jours de pleure je me dit stop la situation est déjà assez difficile pour que en plus je me prenne la tête avec cette allaitement qui ne marche pas.
Je n'ai pas de lait faut être lucide, je ne sais si c'est a cause de cette grossesse qui n'a pas était a termes, du choc physiologique de cette naissance ou juste mon corps qui ne fonctionne pas tout a fait normalement. Mais il est clair qu'il faut que j’arrête maintenant après plus d'1 mois de tentative infructueuse.

Une fois la décision prise, j'en fait part à la puéricultrice. Voila dorénavant loupiote en plus de sa sonde sera nourrie au biberon avec du lait spéciale prématuré car elle a dépassé un certain poids.
Le même jour on me propose de lui donné son premier biberon avec ma dernière récolte de lait.
Loupiote a bu se premier biberon a une vitesse folle pour un bébé qui venait juste d'apprendre a tété et elle avait l'air franchement heureuse avec ce biberon. Se fut le premier d'une très longue série qui dure encore d'ailleurs.


Au final ça ma fait beaucoup de bien, certes je n'avais pas réussi l'allaitement au seins mais elle était quand même heureuse avec son petit biberon. Et du moment que ma fille est heureuse les bienfaits de telle ou telle manière de faire m'importe peu.

Aujourd'hui pour petit n°2 dans mon bidon ma décision est prise je vais retenté l'allaitement au seins et si mes seins en décide autrement, et bah je passerai sans soucis aux biberons.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...