vendredi 7 novembre 2014

J'ai lu : "Chaque matin, je me lève pour changer le monde"

Encore 1 mois depuis le dernier "J'ai lu", je me fais vielle pour lire aussi lentement ce n'est pas possible lol. Va falloir que je me bouge le popotin enfin là ça serait plutôt mon cerveau qu'il faut que je remue. Enfin, bref passons, retour au sérieux.

Aujourd'hui, je vous parle donc du dernier livre que j'ai lu ...

"Chaque matin, je me lève pour changer le monde" de Florence Montreynaud.


La 4 ème de couverture présente le livre ainsi :


Chaque matin, je me lève pour changer le monde. » C’est ce titre que Florence Montreynaud a choisi pour ses mémoires féministes. Utopie ? Provocation ? C’est le récit de l’engagement de toute une vie. Changer le monde, pourquoi ? Pour en finir avec le machisme, système d’injustices, de discriminations et de violences fondé sur la haine du féminin. Après Benoîte Groult, Florence Montreynaud réaffirme que
le féminisme n’a jamais tué personne, alors que le machisme tue tous les jours.
Elle tient tête, avec les Chiennes de garde, aux machos qui insultent des femmes en public. Féministe encore et toujours, elle agit avec d’autres pour l’égalité des femmes et des hommes, pour un monde plus juste et plus solidaire.
Dans ce livre, témoignage d’une vie et réflexion sur une histoire, elle apporte des clefs pour comprendre le féminisme d’hier et d’aujourd’hui, tout en préparant celui de demain.

Historienne et écrivaine née en 1948, Florence Montreynaud s’est engagée en 1971 au MLF et au Mouvement français pour le Planning familial. Mère de 4 enfants, auteure de 16 livres (avec des traductions en 6 langues) sur les mots, l’amour, le désir, la prostitution, elle est surtout connue pour son encyclopédie Le xxe siècle des femmes (1re édition en 1989). Elle a inventé en 1999 l’expression « Chiennes de garde », et lancé le réseau du même nom.

Mon avis :

Je ne suis pas une grande féministe même si j’adhère complètement au principe, je ne suis pas une pro du sujet et je ne suis pas non plus une militante et de ce fait je ne connaissais pas Florence Montreynaud.

J'ai complètement découvert cette femme à travers ce livre, son parcours, son évolution personnelle les raisons de son engagement de manière croissante pour le féminisme ou plutôt pour les femmes.

J'ai aussi appris des choses sur le féminisme et je me suis rendu compte que même si mes pensées sont en accord avec le féminisme parfois mes réactions et mon comportement n'est pas tout à fait en accord avec cela. Du coup maintenant, je vais faire plus attention à ça.

Dans l'ensemble, ce livre m'a plu et je l'ai trouvé intéressant, mais je vais pas vous mentir je l'ai aussi trouvé par moments ennuyants et la fatigue n'aidant pas je me suis presque endormi dessus à plusieurs reprises.

Pour finir, je dirais que ce livre peut être très intéressant si vous êtes féministe convaincue ou intéressé par le sujet, mais clairement si le féminisme vous indiffère il y a peu de chances que la vie et l'engagement de Florence Montreynaud vous fassent un grand effet.
_________________________

Pour le prochain, "j'ai lu" on retrouvera un roman que je lis dans le cadre de la 5ème édition des matchs de la rentrée littéraire PriceMinister-Rakuten.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. En vu de ta dernière phrase sous ton article , il et évident que je ne le lirai pas .
    Pourquoi parce que déjà quant je lis ça je fait des bonds "égalité des femmes et des hommes, pour un monde plus juste et plus solidaire." il y a eu l'histoire des assurances auto augmenter au même tarif que les hommes . Et que c'est il passer les femmes on protester contre cette augmentation . Il faut savoir ce qu'elles veulent être a égalité ou pas . Pour moi l'égalité homme , femme c'est un tout et non pas que ce qui arrange ses dames ...Après ça reste mon avis mes le sujet est intéressent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La phrase que tu cite est juste, malheureusement tous le monde ne souhaite pas la même chose, mais c'est la volonté des vrai féministes.
      Et pour l'histoire que cite, je pense que les femmes qui ont manifesté sont pas de vrai féministe.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...